PHOTOS

SAHARA

AFRIQUE NOIRE

SAHARA
AFRIQUE NOIRE
2007 / 2011 - 45 000 Km - En Saviem TP3 4x4
A la recherche des elephants sauvages du Gourma
 

ACCUEIL

e-mail


Voyage en
THAILANDE


SAVIEM TP3 4x4


VIE A
BORD
SECURITE

Rythme

Hygiene

Eau

Cuisine

Conduite

Orientation

Entretien

Poussiere

Fixations

Demarrages


2007 - 2008
SAHARA
AFRIQUE NOIRE
10 mois / 20 000 Km
Maroc - Mauritanie - Mali

A la recherche
des elephants sauvages
du Gourma

PREPARATION

FORMALITES

BILAN


2009
Balade
au

Maroc

2009 / 2010
Au
Coeur
des
Dunes

2010
La
Piste
Oubliee

2011
Les
mois
passent

L'emoi
reste


Conduire

dans le

SAHARA


Liens autres
SITES


ANCIENS

VOYAGES


Un chat
Voyage
en Afrique


TERRAIN a VENDRE
6 380 m2
PHOTOS - INFOS

Proche de la jolie ville
fortifiee de Taroudant (Maroc)

PAGE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PAGE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

P A N O R A M I Q U E S         F A N T A S T I Q U E S !  

SAHARA / AFRIQUE NOIRE
2007 / 2011 - 43 375 Km en camping-car Saviem TP3 4x4
(equivalent a la circonference de la Terre a l'equateur)

  Quant aux preneurs d'otage ; ils doivent probablement penser comme ce brave italien, gardien du depot d'essence, dans le film de Philippe de Broca "La poudre d'escampette" :
- "Vous comprenez ; les gens, on les fait prisonnier et apres ; ils s'installent"
   (et avec l'accent d'un italien qui parle francais c'est succulent).
 
   

LA VIE A BORD / SECURITE :
L'aspect general de nos vetements et du vehicule ne diffuse pas un aura tel qu'il attirerait irresistiblement les voleurs. Ceux-ci evitent plutot de nous aborder de peur que nous ne leur demendions l'aumone afin de payer notre gasoil.
Enfin et surtout, l'experience, la modestie des objectifs voire l'absence meme d'objectif
a respecter a tout prix permet d'eviter de se perdre ou de casser trop souvent.
(voir aussi liens ci-contre "Comment qui fait pour passer" ).

SECURITE / VOL :
- Le vrai risque semble etre en Espagne et pas en Afrique.
- En plus des remarques ci-dessus, les grilles aux fenetres AR font croire que : decouper le joint ne suffira pas pour entrer facilement.
- D'autre part il est visible qu'une separation existe entre la cabine et la caisse AR
- Il semble que les portes AR et de communication AV / AR soient plus robustes que celles des camping-car classiques.
- Enfin, il n'y a pas de serrure exterieure sur les portes AR donc pas de serrure a forcer.
- Comment dans ces conditions attaquer la bete ?
- C'est deroutant et il semble probablement plus facile, rapide et lucratif d'aller plutot visiter un camping-car classique.
- Enfin (et peut-etre surtout), un vieux Saviem doit moins sembler aux petits voleurs etre un ennemi de classe.

SECURITE / MAUVAISE RENCONTRE :
- En Afrique, puisqu'il y a toujours le choix, je choisis toujours de camper loin des villes.
- Minimum 50 Km (les petits cons, ivres... ne vont pas si loin le soir) et assez loin et cache du goudron pour etre totalement invisible. J'aime etre tranquille a l'exces.
- Sur piste, si possible, je quitte hors piste pour etre invisible des phares au moins apres le coucher du soleil.
- Cela pour eviter les mauvaises rencontres mais au quotidien pour eviter surtout les rencontres tout courts (nous sommes solitaires a l'exces et peu rejouis a l'idee de devoir refuser de faire la distribution de cigarettes, bonbons, stylos...).

Faudrait etre completement desaxe !

Dans les trace il n'y a pas de probleme ... sauf pour faire 1/2 tour.

Si ca devait sauter le gars qui a fait les traces avant aurait deja saute.
Si ton camion saute sur une mine antichar, apres, il va marcher beaucoup moins bien ...
               Forcement !

SECURITE / ARGENT :
- Nous evitons bien sur de faire etalage d'argent liquide devant les humains.
- D'autre part il nous semble que les gens 'tordus" sont tres facilement detectables ; Ceux qui parlent votre langue ET qui en plus vous abordent pour dire bonjour... sont, dans leur presque totalite, des gens peu frequentables.
- Les africains qui ne s'interessent pas a vous sont immensement plus nombreux.
- Ceux-la semblent meme souvent etre deranges s'ils sont abordes par un touriste.
- Ceux-la ont autre chose a faire qu'a vous vendre de l'air.
- Vous ne les interessez pas et c'est pour cela qu'ils sont alors souvent intelligents et bien dans leur peau d'africain qui travaille (la terre la plupart du temps).
- Conclusion : En Afrique, comme partout, les cons et les parasites sont nombreux mais ici facilement detectable : Ils vous abordent en premier et en francais ! Du coup, pour les eviter et eviter de deranger les gens biens nous limitons les rencontres a seulement quelques moments furtifs mais tres plaisants avec des gens qui ne parlent pas forcement le francais.

Savoir etre autosuffisant - C'est important !
 
Des Gens Simples et Sympas ; il y en a !

SECURITE / SURVIE et RESERVE D'EAU :
- Nos reserves d'eau domestique et potable nous assurent, en cas de probleme en milieu d'etape, encore presque 1 mois de boisson "a l'economie".
- Ces reserves sont reparties en 2 reservoirs interieurs, 1 ou 2 reservoirs de toit selon les voyages, 1 bidon de 20 l., 1 bidon de 30 l. , 2 bidons de 10 l. et une 15ene de bouteilles plastiques.
- Ainsi en cas de fuite tout n'est pas perdu en meme temps.
- Les mises en reseau des reservoirs interieurs 80 + 100 l. se font "par le haut" ainsi, une fuite sur 1 reservoir ne devrait pas vider le 2eme (attention toutefois a la force de gravite qui peut vider le 2eme reservoir par aspiration via le raiseau de durites meme en aspiration par le haut ce qui limite ce risque mais ne l'annule pas. A tester avant d'entrer dans le Sahara).
- Nous refaisons les pleins aux puits a chaque occasion (si elle n'est pas potable, elle est separee de l'eau potable et conservee jusqu'au nouvel approvisionnement potable).
- Consommation eau de boisson pour 2 personnes = 5 a 7 l. / jour
- Consommation eau domestique pour 2 personnes = 14 l. / jour
   (incluant la douche quotidienne 4 l. / personne)

SECURITE / ISOLEMENT :
- Contrairement a ma jeunesse, j'essaie d'etre toujours a distance d'un village accessible a pied en pouvant transporter ma propre reserve d'eau necessaire a la marche (maxi 20 l. = 4 jours a deux en eco maxi "tea sucre" = 80 Km).
- De part et d'autre de l'itineraire prevu il doit donc y avoir un village ou un point d'eau fiable ou deja connu si possible accessible en moins de 80 Km ; du moins a pied et hors piste ou 160 Km entre 2 villages situes SUR l'itineraire prevu.
- Nos clients d'un club de marche bien entrennes en France par exemple pouvaient faire a peine 10 Km x 4 jours dans les gorges de l'oued Djerat a Illizi en Algerie - frontiere Libye ; mais nos clients etaient en tourisme-detente et non en marche pour sauver leurs vies ce qui, dans ce cas et selon les personne ; soit donne du courrage pour se depasser soit decourrage. En effet, la chaleur, l'etat du sol pas dame pour la marche, le paysage monotone au fil des 10enes de km... demoralise tres vite les occidentaux s'ils ne sont pas distraits par quelque chose meme de futile, ils perde vite l'idee de l'objectif s'ils ne voient d'evolution reguliere qui tend vers la reussite de c'est objectif qui prouve que la situation s'ameliore - Hors, dans ce cas, comme en haute montagne ou sur la mer, la situation reste identiquement mauvais et dangereuse durant tout le parcour jusqu'au moment de l'arrivee en securite (on peut tout aussi bien mourir a 2 Km d'un point d'eau, d'un rivage, d'un village qu'a 70 Km).
- Un puits rencontre au hasard et regulierement utilise, peut etre l'occasion, en plus de l'itineraire prevu, de partir explorer les quelques 10enes de km de part et d'autre de l'axe principal tout en revenant sur l'axe principal quelques jours +tard, sans avoir fait diminuer la reserve d'eau et meme en repartant de ce point avec les reserve d'eau totales... tant que la reserve de gasoil permet ces fantaisies.
- Il faut constamment savoir ou l'on se trouve.
- J'utilise mon habitude en etant tres attentif au sens de la marche (ombre par rapport a l'heure) a la vitesse et a la distance parcourues dans la journee...
- L'experience est la absolument irremplacable.
- Racha fait confiance a son GPS (lorsqu'il fonctionne).
- Dans les moments graves (panne, mauvais etat du terrain qui m'interdit d'aller ou je veux...) nous comparons nos resultats pour repartir, le lendemain, sur de bonnes bases.
- En cas de depart a pied (moteur casse par exemple) nous saurions ainsi parfaitement vers OU nous diriger. Cela ne c'est encore jamais produit a ce jour.
- Les pieces de rechange et l'experience aident beaucoup a eviter de rentrer a pied.

Sartre disait dans sont "Huis Clos" : "L'Enfer c'est les autres" ! 
Alors ici c'est le Paradis !

SECURITE / RESERVE DE GASOIL :
- Nos reserves de gasoil comprennent au minimum +20 pour cent de km et en considerant, tout le long du parcours, une consommation maximum par rapport au terrain prevu ce qui est facilement previsible contrairement aux moteurs essence.
- Ainsi nous embarquons entre 70 et 150 l. de gasoil.
- Le reservoir supplementaire de 70 l. avec les fixations cote gauche sont toujours dans la cave. Pas encore necessaire sur nos itineraires.
- En cas de fuite sur le reseau de gasoil sans voir la jauge et sans odeur (durant la nuit et portes fermees ou en balade a pied), je prefere avoir du gasoil enferme dans des jericans plutot que dans un 2eme reservoir.
- Consommation sur piste = 14 a 16 l. / 100 Km
- Consommation en mixte piste et hors piste facile = 18 a 22 l. / 100 Km
- Consommation tout en hors piste facile = 29 l. / 100 Km
- Consommation tout en hors piste difficile = il ne faut pas y aller !

SECURITE / LES 2 CONSEILS DU JOUR :
- Ne prennez pas exemple sur moi ; n'entrez dans le desert qu'a plusieurs vehicules.
- Ne prennez pas exemple sur moi ; roulez SUR les piste et jamais en dehors des pistes
   (vous risqueriez de consommer trop, de vous perdre et de casser votre vehicule)
   (les paysages sont souvent aussi jolis autour des pistes voire meme des routes)

Un beau voyage reussi est celui a la fin duquel on rentre en France en pleine forme et avec tout son materiel.
 

Vous n'avez pas l'habitude d'aller ainsi seul et hors piste des jours durant ? Soyez prudent.

Le Sahara c'est grand,
a pied c'est infini !

  • Et si vous ne vous sentez pas ; restez sur piste, les paysages y sont souvent tres jolis aussi.
  • Un voyage reussi c'est celui dequel on revient en pleine forme avec tout son materiel.
 
 PREPARATION ITINERAIRE BILAN
 
 
 
 
 

Devis "sur mesure" de votre voyage en Asie