SAHARA - AFRIQUE NOIRE
2007 / 2011 - 45 000 Km en camion 4x4

PHOTO SUIVANTE
  Nourri des bouquins des premiers explorateurs qui decouvraient une Afrique Centrale peuplee de canibales et un Sahara en cours de colonisation le temps d' "Un ete au Sahara" (Eugene Fromentin 1853) puis des recits tels la premiere traversee du Sahara en autochenilles Citroen des l'apres premiere guerre mondiale et des legendes du Hoggar comme l'Atlantide de Benois des annees 30 suivie des aventures sahariennes de Frison-Roche des annees 50 et de pleins d'autres coureurs de pistes fantastiques a mes yeux d'adolescent comme Christrian Gallissian avec entre autres sa Croisiere Saviem (TP3 et SM8) des annees 70 ; je vous propose donc ce petit album Sahara / Afrique Noire.  

Le vehicule

Saviem TP3 4x4 moteur Man 720 d'un camion de 7 tonnes.
Poids total en charge 4,4 tonnes.
Charge utilisee 1 560 Kg dont 200 Kg d'amenagement.

 

Un camion sortie tout neuf des stocks d'ambulances militaires. Apres 30 ans a attendre, dans une base militaire quelconque ; une guerre qui n'est jamais venu (tel un Giovani Drogo dans "Le desert des Tartares" de Dino Buzzati) puis plusieurs mois de preparations, modifications et amenagements : essence / diesel trop faible puis 2eme moteur diesel Man 720, boite courte ZF 5, 24 / 12 volts... 3 portes speciales, galerie sur mesure... prise d'air sur le toit, refroidissement Sahara... Bref une preparation "Afrique" et un amenagement le rendant habitable et autonome.

Une experience exceptionnelle

 

Premiers voyage Sahara - Afrique Noire depuis 1984 jusqu'a ce grand voyage.
Des voyages personnel et professionnel pour mon agence de voyage Hansathai Travel. Une experience tres longue et tres complete.

 

Ce voyage au Sahara et en Afrique Noire vient donc apres avoir connu parfaitement tous les defauts et les qualites de ce vehicule et surtout a l'age ou je traine derriere moi, cumules sur 30 ans, une experience de la vie en voyage dans le Sahara totalisant 4 annees ! Souvent hors-piste, toujours seul (1 seul vehicule) avec en plus quelques annees a silloner encore le Sahara algerien avec nos clients et en compagnie de nos partenaires ; de vrais Touareg d'Illizi (des circuits type Illizi / Tam, 1 000 Km, loin des pistes frequentees et en autonomie totale).
Une experience des fonctionnaires africains, de vivre en se deplacant dans les zones totalement vides d'humain du plus vaste desert chaud de notre planete, de l'orientation au coeur du Sahara et de la steppe, de "comment eviter les problemes mecaniques lorsqu'on est a peine un mauvais bricoleur et que l'on deteste bricoler"... Une experience qui permet enfin d'avoir bien compris qu'il faut des certitudes pour avancer et beaucoup de doute pour eviter de faire de grosses betises...

Un temps illimite
Un grand luxe que je me suis offert en decidant de mettre en veille notre agence de voyages Hansathai Travel Service pour le temps que durerait notre voyage personnel. Aucune attache familiale ou professionnelle. Le voyage pouvait durer 3 mois ou 5 ans sans aucune autre contrainte que notre plaisir personnel (finalement au total 5 voyages de 2007 a 2011 totalisant l'equivalent de 2 annees a l'interieur du camion avant notre retour en Thailande en avril 1012).

Des moyens financiers illimites
Mais raisonnables toutefois. Mon epouse est, disons tres tres... econome - de mon cote je prefere reparer une vieille charrette avec 2 bouts de fil de fer plutot que d'acheter le dernier vehicule a la mode bourre d'accessoires (utiles seulement si on est incompetant a vivre sans), en plastique, electroniques, sur lesquels il ne faut surtout pas compter tant leur duree de vie est limite et encore, a condition d'etre utilises dans les conditions bien douillettes de l'Europe, loin des tortures qui sont le lot quotidien du materiel en Afrique. Me souvenant de Mr Yazid Kerouani directeur de Casbah Tours (agence de voyages algerienne) et de son proverbe : "Seul celui qui n'a pas tout eu a toujours besoin de quelque chose" ; je tente de passer cette longue vie le plus simplement possible. Le voyage aurait pu couter moitier moins cher ou le double, cela n'avait en fait aucune importance.

Des conditions ideales sans doute assez difficiles a reunir pour beaucoup de candidats au voyage.